Communauté de la tarification dynamique


Notre équipe-conseil sera de retour à l’automne 2021 pour reprendre la conversation.

La saison de la tarification dynamique a pris fin le 31 mars 2021. Veuillez noter que les échanges sur cette plateforme seront en pause jusqu’à l’automne prochain.

Nous vous invitons toutefois à consulter nos articles de blogue, la foire aux questions ainsi que nos différents forums. Pour toute question vous pouvez consulter nos pages sur la tarification dynamique ou communiquer avec un représentant des Services à la clientèle au 1 877 234-6548, code d’accès 8333.

Curieux de savoir comment les efforts collectifs ont porté fruit ? Voyez les résultats des efforts déployés par l’ensemble des participants.



Notre équipe-conseil sera de retour à l’automne 2021 pour reprendre la conversation.

La saison de la tarification dynamique a pris fin le 31 mars 2021. Veuillez noter que les échanges sur cette plateforme seront en pause jusqu’à l’automne prochain.

Nous vous invitons toutefois à consulter nos articles de blogue, la foire aux questions ainsi que nos différents forums. Pour toute question vous pouvez consulter nos pages sur la tarification dynamique ou communiquer avec un représentant des Services à la clientèle au 1 877 234-6548, code d’accès 8333.

Curieux de savoir comment les efforts collectifs ont porté fruit ? Voyez les résultats des efforts déployés par l’ensemble des participants.


  • Démystifier les économies de puissance et d’énergie.

    Les commentaires sur cet article sont désactivés jusqu’au retour de notre équipe-conseil à l’automne.

    Comme vous bénéficiez de l’un de nos tarifs dynamiques, vous contribuez par la force des choses à réduire la puissance appelée (soit la puissance requise) sur le réseau lors des périodes de pointe. On vous en remercie ! 😊 En fait, lorsque vous utilisez vos appareils électriques hors des événements de pointe, vous faites un « déplacement de puissance », ce qu’il ne faut pas confondre avec les économies d’énergie.


    Comme on le mentionne sur notre site Web : « La puissance (W) est la capacité d’une centrale à produire de l’électricité à un moment donné. L’énergie (Wh), quant à elle, est la quantité d’électricité consommée par un client en une heure. » On fait référence plus couramment aux kilowattheures (kWh) lorsqu’on parle de l’énergie consommée, notamment sur votre facture d’électricité. La vidéo suivante pourra vous aider à mieux comprendre.

    La puissance et l’énergie sont deux notions bien différentes. Lors d’un événement de pointe, il est possible que les mesures que vous mettez en place visent simplement à reporter votre consommation d’énergie à une autre période de la journée et à réduire l’appel de puissance durant les heures de forte demande. Elles ne diminueront pas pour autant le nombre de kWh que vous consommerez et qui figureront sur votre facture à la fin d’un cycle de facturation. Avec la tarification dynamique, ce déplacement de consommation se traduit par des « économies de puissance » et, conséquemment, par des économies sur votre facture. Dans une optique plus large, cela contribue ainsi à réduire les coûts d’exploitation et à éviter de s’approvisionner sur les marchés.


    On peut faire le calcul de cette façon :

    • Crédit par kWh effacé en période de pointe pour l’option de crédit hivernal : 0,50 $
    • Tarif (D) résidentiel de base (2e tranche) : 0,0938 $

    Voici un exemple d’événement de pointe à titre indicatif :

    • Entre 16 h et 20 h, vous diminuez votre consommation de cinq kWh (énergie effacée). Cela vous procurera un crédit de 5 X 0,50 $, soit 2,50 $.
    • Une fois l’événement terminé, vous réglez les thermostats de votre habitation à la température habituelle. Vous consommez alors dix kWh de plus que d’habitude au coût de 0,938 $, soit moins de 1 $.

    Résultat : Vous n’économisez pas donc pas d’énergie, mais des dollars en déplaçant votre consommation.


    Il est également possible que vos changements d’habitudes réduisent votre consommation d’énergie totale sur une période donnée par rapport à ce que vous auriez habituellement consommé. En pareil cas, on parle d’« économies d’énergie ». Consultez notre site Web : il regorge de conseils en efficacité énergétique et de bonnes habitudes à adopter à longueur d’année pour éviter le gaspillage.


    Faites le test ! Lors du prochain événement de pointe, réduisez la température de consigne de vos thermostats, puis réglez-les à la température souhaitée après l’événement. Vous pourrez suivre votre consommation (le lendemain) dans le Portrait de consommation de votre Espace client.


    Samira, ingénieure, de l’équipe-conseil en tarification dynamique


    Vos commentaires sont les bienvenus. Pour toute question, merci d’utiliser l’onglet Questions et réponses.

  • Chauffage de l’eau 101

    Les commentaires sur cet article sont désactivés jusqu’au retour de notre équipe-conseil à l’automne.
    prise en charge de l’image

    Le chauffage de l’eau représente la deuxième source la plus importante de la consommation d’électricité des ménages. Notre meilleur conseil ? Utiliser le plus possible l’eau chaude après un événement de pointe afin de maximiser les économies.


    Pour éviter des mauvaises surprises, voici de bonnes pratiques à mettre en place :

    • Prendre une douche ou se faire couler un bain après les événements de pointe.

    Vous éviterez ainsi que le réservoir du chauffe‑eau se remplisse d’eau froide au fur et à mesure que l’eau chaude est utilisée et que les éléments électriques fonctionnent à pleine capacité (3 000 – 4 000 W) pendant la période de pointe ! Durant l’événement, le chauffe-eau fonctionnera de façon intermittente uniquement pour assurer le maintien de la température.


    • Éviter de laver la vaisselle à la main ou de faire démarrer le lave-vaisselle juste avant ou pendant les événements de pointe.

    Vous limiterez votre consommation d’eau chaude et le chauffe‑eau n’aura qu’à maintenir la chaleur pendant l’événement. De plus, vous déplacerez la consommation d’énergie nécessaire au fonctionnement de votre lave-vaisselle qui est en moyenne de 1,25 kWh par cycle.


    • Programmer la lessive à l’eau chaude après un événement de pointe.

    Un chauffe-eau peut prendre jusqu’à deux heures (😱) pour chauffer un réservoir à pleine capacité. Si vous faites la lessive pendant un événement, vous consommerez l’énergie pour chauffer l’eau pendant l’événement, donc adieu les économies ! Sachez par ailleurs qu’Hydro-Québec conseille de laver le linge à l’eau froide.


    Si jamais vous aviez l’idée de couper l’alimentation du chauffe-eau lors des événements de pointe, faites attention à votre santé. Pour en savoir plus, consultez le site du gouvernement du Québec qui conseille de maintenir la température de votre chauffe-eau à 60 °C.


    En adoptant des comportements efficaces, vous éviterez les mauvaises surprises. Vous pourrez faire profiter votre famille de vos économies en commandant un bon repas dans restaurant du coin ou bien les faire fructifier en les versant dans votre REER ou votre CELI. 😊


    Sylvain, ingénieur, de l’équipe-conseil en tarification dynamique


    Vos commentaires sont les bienvenus. Pour toute question, merci d’utiliser l’onglet Questions et réponses.

  • Comprendre ce qu'est l'énergie de référence

    Les commentaires sur cet article sont désactivés jusqu’au retour de notre équipe-conseil à l’automne.

    Nous avons reçu plusieurs questions au sujet de l’énergie de référence. On tente ici de répondre à celles les plus fréquemment posées.

    Si vous avez choisi l’option de crédit hivernal, vous devez être en mesure de diminuer votre consommation d’énergie lors des événements de pointe. Les participants qui déplacent leur consommation d’électricité hors de ces périodes reçoivent un crédit de 0,50 $ par kilowattheure effacé. Cela peut représenter jusqu’à environ sept fois le coût d’un kilowattheure actuellement en vigueur au Québec au tarif D (Basés sur une consommation de 1 000 kWh/mois). 😎


    « Sur quoi mon crédit est-il basé ? »

    Pour être en mesure de vous octroyer ce crédit, Hydro-Québec doit en premier lieu déterminer ce qu’on appelle, dans notre jargon, « l’énergie de référence », soit l’estimation ce que vous auriez consommé en temps normal selon vos habitudes de consommation. À défaut d’avoir une boule de cristal 😊, on estime l’énergie de référence à partir de vos données de consommation hors des événements de pointe. Notre estimation tient compte de plusieurs variables, notamment :

    • les données des cinq journées précédentes, sauf les pointes, s’il y a lieu ;
    • les mêmes plages horaires (matinée et soirée, week-end et semaine) ;
    • l’ajustement en fonction de la température du jour selon une lecture la journée même de l’événement.


    « Comment expliquer la fluctuation de l’énergie de référence ? »

    L’énergie de référence est estimée à chaque événement (ce n’est pas une valeur fixe) et l’historique de consommation de l’année précédente n’est pas pris en compte. Toute fluctuation de l’énergie de référence s’explique du fait que les données prises en compte ont fluctué de façon plus ou moins significative. Votre consommation durant les cinq plages horaires cibles ou, plus souvent, votre profil de consommation quotidienne (l’ajustement pour refléter la température du jour) ont affecté l’estimation propre à cet événement.


    « Je veux comprendre la méthode d’estimation de l’énergie de référence ; je suis fort en maths ! 🤓 »

    On adore les clients qui sont curieux et qui s’intéressent à nos offres. 😍 Celles-ci sont d’ailleurs détaillées dans la publication Tarifs d’électricité et font la fierté de l’équipe de tarification. Vous pouvez y consulter l’information relative à l’option de crédit hivernal tel qu’elle a été approuvée par la Régie de l’énergie. Notre « coup de cœur littéraire » pour le tarif D est la section 8 du chapitre 2 et, pour le tarif G, la section 3 du chapitre 3.


    « L’énergie effacée est souvent insuffisante ; je suis vraiment déçu. »

    Une fois de plus, ce sont les chiffres qui parlent. Pour avoir droit à un crédit, vous devez atteindre le seuil minimal de réduction de 2 kWh par rapport à votre énergie de référence. C’est l’équivalent de la consommation d’une petite plinthe électrique à l’arrêt durant les quatre heures que dure un événement de pointe en soirée.

    Si votre consommation d’électricité est déjà faible, il pourrait s’avérer plus difficile de franchir le seuil de 2 kWh. De plus, si vous avez l’habitude d’appliquer des mesures de réduction de la consommation à tous les jours entre 6 h et 9 h et entre 16 h et 20 h, y compris ceux où il n’y a pas d’événement de pointe, l’énergie de référence s’en trouvera diminuée tout comme votre crédit. Il vaut donc mieux abaisser la température uniquement durant les événements de pointe.


    « Je n’aime pas cette formule d’estimation. »

    Sans être parfaite, nos ingénieurs trouvent cette formule tout de même séduisante. Sachez qu’elle a été approuvée par la Régie de l’énergie et qu’elle s’applique de façon uniforme à tous les clients inscrits à l’option de crédit hivernal.

    Si vous êtes moins à l’aise avec un crédit basé sur une estimation, vous pourriez opter pour le tarif Flex D l’an prochain. Avec ce tarif, vos économies sont basées sur des valeurs de consommation mesurées. Si vous êtes à même de déplacer votre consommation hors des événements de pointe, vous pourriez même réaliser plus d’économies !

    Si vous souhaitez discuter de votre situation, téléphonez-nous. 📞 On aimerait bien que vos efforts se traduisent par les résultats souhaités.


    Consommer l’énergie de façon responsable, un choix gagnant pour tous !

    Les offres de tarification dynamique ont pour objectif de permettre à nos clients de contribuer à réduire la demande en électricité durant les périodes de pointe hivernales. Bien qu’il nous fasse plaisir de vous accompagner et de vous conseiller au mieux, vous êtes responsable de la manière dont vous consommez l’électricité, de la gestion de votre chauffage et de l’utilisation de vos appareils électriques.

    Hors des événements de pointe, mettez en pratique nos conseils en efficacité énergétique pour économiser et éviter le gaspillage d’énergie. Et adoptez des bonnes habitudes de consommation à longueur d’année, pas seulement en hiver ! 😉

    Qu’il s’agisse ou non d’un événement de pointe, une gestion optimale de la consommation permet à Hydro-Québec de vous proposer des offres intéressantes et de maintenir les tarifs d’électricité parmi les plus bas possibles en Amérique du Nord. Un engagement où tout le monde y gagne !


    Julie, spécialiste en tarification, de l’équipe-conseil en tarification dynamique


    Vos commentaires sont les bienvenus. Pour toute question, merci d’utiliser l’onglet Questions et réponses.

  • Quelle stratégie adopter si vos thermostats ne sont pas programmables ?

    Les commentaires sur cet article sont désactivés jusqu’au retour de notre équipe-conseil à l’automne.

    Pour maximiser les économies que vous pouvez réaliser avec l’option de crédit hivernal ou le tarif Flex, il est important de réduire votre consommation d’énergie lors des périodes de pointe, particulièrement celle des appareils de chauffage électriques. La meilleure façon de le faire est de diminuer la température de consigne de ces appareils. Même si vous n’avez pas de thermostats programmables, c’est possible de le faire.


    Voici quelques conseils qui vous permettront d’augmenter vos économies :

    • Baisser la température de consigne de chaque thermostat d’au moins 2 °C dès le début de l’événement.

    Il est important de diminuer la température de chacun de vos thermostats, car si vous en oubliez, l’appareil de chauffage commandé par ce thermostat fonctionnera pour réchauffer la pièce et probablement aussi le reste de la maison. De plus, si vous avez un sous-sol, assurez-vous que la température de consigne soit plus basse que celle des étages supérieurs afin d’éviter que votre sous-sol chauffe le reste de votre maison.


    • S’assurer que les appareils de chauffage électriques ne démarrent pas durant l’événement.

    Les appareils de chauffage continueront de chauffer durant la période de pointe et réduiront les économies que vous essayez de réaliser.


    • Augmenter la température de consigne des thermostats une fois l’événement terminé.

    Vous pouvez refaire la tournée de vos thermostats pour les remettre à la température voulue.


    Un dernier conseil, si vous avez l’habitude d’abaisser manuellement la température la nuit, il est préférable de ne pas le faire la vieille d’un événement et de diminuer seulement la température de consigne de vos thermostats au début de l’événement de pointe.

    Même avec des thermostats non programmables, vous pouvez participer aux événements de pointe en faisant votre petite marche quotidienne pour abaisser la température de consigne de vos thermostats. Économies et mise en forme, on aime ça ! 😊

    Si vos thermostats sont à programmation unique, c'est par ici 👉


    Sylvain, ingénieur, de l’équipe-conseil en tarification dynamique


    Vos commentaires sont les bienvenus. Pour toute question, merci d’utiliser l’onglet Questions et réponses.

  • Comment optimiser l'utilisation de vos thermostats à programmation unique.

    Les commentaires sur cet article sont désactivés jusqu’au retour de notre équipe-conseil à l’automne.

    Si vous êtes l’heureux propriétaire de thermostats que vous pouvez programmer en fonction d’un horaire unique, optimisez leur utilisation afin de maximiser vos économies lors des périodes de pointe.

    Comme nous vous l’avons déjà expliqué, la meilleure façon de faire des économies, si vous chauffez à l’électricité, est de diminuer la température de consigne de vos appareils de chauffage au début des événements de pointe.

    Dans les deux cas types ci-dessous, nous avons pris comme exemple une maison-type où la température de consigne habituelle des thermostats est réglée à 21°C.


    Cas type 1 :

    « Mon thermostat offre une programmation unique, mais je ne l’ai jamais utilisée. »

    Super ! C’est l’occasion parfaite de créer un horaire spécialement conçu pour les événements de pointe. Vous n’aurez ensuite qu’à activer cet horaire la veille d’un événement et de le désactiver une fois que celui-ci sera terminé.


    Voici deux exemples d’horaires :

    Sans préchauffe : pour les personnes qui sont confortables avec une doudou et des bas de laine !

    Heure Température de consigne
    6 h 19 °C (2 °C de moins qu’à l’habitude)
    9 h 21 °C (retour à la normale)
    16 h 19 °C (2 °C de moins qu’à l’habitude)
    20 h 21 °C (retour à la normale)


    Avec préchauffe : pour les personnes frileuses qui ont besoin d’un plus grand confort.

    Heure Température de consigne
    4 h 23 °C (2 °C de plus que d’habitude)
    6 h 20 °C (3 °C de moins que la préchauffe)
    9 h 21 °C (retour à la normale)
    14 h 23 °C (2 °C de plus que d’habitude)
    16 h 20 °C (3 °C de moins que la préchauffe)
    20 h 21 °C (retour à la normale)


    Si vous optez pour une préchauffe, vous devrez faire des tests au préalable afin d’optimiser le temps nécessaire pour atteindre la température désirée.😊 Certaines personnes pourraient trouver la température trop chaude durant les premières heures ; d’autres trouveront que le fonctionnement du système de chauffage combiné aux pertes de chaleur de la maison empiètent sur leur confort. Chaque cas est différent !

    Si vous ne savez pas comment programmer votre thermostat, nous vous suggérons de consulter le site Web du fabricant.


    Nous vous présentons ici deux exemples d'horaires, toutefois différentes stratégies de programmation peuvent être conçues en fonction de vos besoins et de vos appareils. On vous recommande également d’échanger avec les membres sur nos forums. Qui sait? Un participant ayant le même modèle de thermostats que le vôtre pourra peut-être vous aider?

    👉 Échangez avec les membres sur nos forums de discussion : Chauffage contrôlé par un thermostat central ou Chauffage avec plinthes contrôlé par plusieurs thermostats.


    Cas type 2 :

    « Je peux programmer mes plages horaires et abaisser la température nuit et jour quand je suis au travail. »

    Abaisser la température la nuit et quand vous n’êtes pas à la maison est une excellente mesure d’efficacité énergétique.

    Toutefois, lorsqu’il y a un événement de pointe, vous devez absolument désactiver votre programme la veille. Vous vous assurerez ainsi que la température sera confortable dans votre maison au début de l’événement et que les équipements de chauffage redémarreront vers la fin de l’événement. En désactivant votre programme la veille des pointes, vous devrez régler manuellement vos thermostats à chaque événement. Prenez connaissance des conseils de Sylvain sur les bonnes stratégies à adopter si vos thermostats ne sont pas programmables.


    Voici aussi d’autres conseils pour vous faire économiser davantage : Le chauffage : quatre gestes gagnants pour vous aider à économiser.


    Faites des tests ! Voyez ce qui vous convient le mieux et ce qui est le plus payant pour vous. 😊

    Samira, ingénieure, de l’équipe-conseil en tarification dynamique.


    Vos commentaires sont les bienvenus. Pour toute question, merci d’utiliser l’onglet Questions et réponses.

  • Avec l’option de crédit hivernal, c’est facile de suivre sa consommation !

    Les commentaires sur cet article sont désactivés jusqu’au retour de notre équipe-conseil à l’automne.
    prise en charge de l’image

    L’option de crédit hivernal vous permet de vous familiariser avec la tarification dynamique, et ce, sans aucun risque. 😊


    Plus vous réduirez votre consommation, plus vous économiserez ! Pour vous aider, nous avons mis à votre disposition un outil personnalisé de suivi de la consommation dans votre Espace client. Dès le lendemain d’un événement de pointe, vous pouvez suivre les résultats des mesures que vous avez prises pour réduire votre consommation d’électricité et rectifier le tir au besoin. Vous pouvez consulter vos résultats en détail pour chaque événement de pointe :

    • Énergie réelle : c’est l’énergie qui a été consommée pendant l’événement de pointe.
    • Énergie de référence : c’est l’estimation de l’énergie habituellement consommée dans la même plage horaire que l’événement de pointe.
    • Énergie effacée = Énergie de référence – Énergie réelle
    • Crédit = Énergie effacée x 0,50 $


    Outil de suivi de la consommation - Option de crédit hivernal


    Attention ! Pour avoir droit au crédit hivernal, il faut que l’énergie effacée soit égale ou supérieure à 2 kWh. Si ce n’est pas le cas, la mention Insuffisante sera inscrite dans votre espace client. Il est alors à-propos de consulter la section Conseils de notre site Web, ou de vous joindre à la communauté du Forum pour échanger trucs et astuces !


    L’énergie de référence, d’où vient-elle ?

    Pour évaluer l’énergie habituellement consommée durant l’événement de pointe, il faut l’estimer. Pour ce faire, il faut tenir compte des variables suivantes dans le calcul :

    • la variation de votre consommation de la journée même de l’événement ainsi que celle des cinq journées précédentes, en éliminant les pointes, s’il y a lieu ;
    • les mêmes plages horaires ;
    • l'ajustement en fonction de la température du jour ;

    Notez que ce calcul est propre à chaque événement (car ce n’est pas une valeur fixe) et que l’historique de consommation de l’an dernier n’est pas pris en compte.


    Pour suivre de plus près votre consommation

    N’hésitez pas à consulter régulièrement le portrait de votre consommation dans votre Espace client. Avec cet outil en ligne, vous pouvez suivre votre consommation par jour, mais également par heure. Amusez-vous à faire des tests : vous découvrirez ainsi la meilleure façon de déplacer votre consommation d’énergie hors des événements de pointe ! Et, en plus, vous ferez des économies ! 😉

    Portrait de votre consommation par heure

    Vous pouvez aussi y accéder grâce à l’application mobile



    Marie-Élaine de l’équipe-conseil en tarification dynamique

  • Comment mesurer votre performance au tarif Flex

    Les commentaires sur cet article sont désactivés jusqu’au retour de notre équipe-conseil à l’automne.
    prise en charge de l’image

    Vous profitez pour la deuxième saison du tarif Flex ? Vous êtes un pionnier de la tarification dynamique ! Si vous faites partie des nouveaux clients qui s’y sont récemment inscrits, bienvenue dans l’aventure ! 🤠


    Suivez-vous réellement votre performance après chaque événement ?

    C’est sans contredit le meilleur moyen de maximiser vos économies. Saviez-vous que dès le lendemain matin d’un événement de pointe, vous pouvez consulter le portrait de votre consommation dans votre Espace client ?

    Vous pourrez y voir votre consommation d’heure en heure, et plus particulièrement celle des plages horaires s’étalant de 6 h à 9 h et de 16 h à 20 h. C’est le meilleur moyen d’évaluer si vous faites les bons gestes et de pouvoir ajuster, au besoin, vos horaires de chauffage ainsi que de mesurer l’impact de vos comportements ou de ceux de votre grand adolescent sur votre consommation… Par défaut, l’historique présente les kWh par jour, mais jetez aussi un coup d’œil aux kWh par heure. Vous constaterez rapidement si les efforts que vous faites vous permettent de déplacer votre consommation hors des périodes de pointe. Si c’est possible, modifiez vos habitudes de consommation pour améliorer vos résultats au cours de l’hiver.


    Voir votre consommation par jour pendant les pointes.


    Voir votre consommation horaire pendant les pointes. Wow ma stratégie fonctionne !


    En examinant le portrait de votre consommation, vous remarquerez un espace où les résultats que vous réalisez avec le tarif Flex D, par rapport au tarif D, sont calculées chaque jour pendant l’hiver. Rappelez-vous que celles-ci pourraient fluctuer en raison de certains facteurs. Par exemple, si une vague de froid survient et que plusieurs événements de pointe consécutifs ont lieu, vos économies pourraient être légèrement moindres. Au mois de mars, les températures sont généralement plus hautes de sorte que les probabilités de tenir de événements de pointe sont plus faibles. Le nombre d’heures de pointe annuelles peut aussi faire varier vos économies. Néanmoins, les événements de pointe ne peuvent pas excéder 100 heures par saison. À titre d’exemple, 81 heures au tarif Flex D ou G ont fait l’objet d’événements durant l’hiver 2019-2020.


    Faites un suivi de l’état de vos économies hebdomadairement.


    C’est à la fin de la période hivernale (votre période de facturation, y compris le 31 mars) que vous serez en mesure de déterminer si les efforts que vous avez faits (au tarif Flex D ou G) auront été payants !

    À vous de suivre de près votre situation ! L’an dernier, plus de 95 % des clients inscrits au tarif Flex ont réalisé des économies.



    Jeff de l’équipe-conseil en tarification dynamique

  • Le chauffage : quatre gestes gagnants pour vous aider à économiser

    Les commentaires sur cet article sont désactivés jusqu’au retour de notre équipe-conseil à l’automne.
    prise en charge de l’image


    Par temps froid, le chauffage peut représenter jusqu’à 80 % de votre consommation d’électricité. Que vous ayez opté pour l’option de crédit hivernal ou le tarif Flex D, la meilleure façon de faire des économies intéressantes est de réduire votre consommation d’énergie liée au chauffage durant les événements de pointe.



    Voici quatre gestes qui peuvent avoir un impact sur votre consommation, si vous chauffez à l’électricité, bien sûr.

    1. Diminuer la température de consigne des thermostats d’au moins 2 °C.

    Au début de l’événement de pointe, réduisez la température de consigne d’au moins 2 °C (ou 4 °F). De cette façon, le système de chauffage électrique de votre demeure cessera de fonctionner jusqu’à ce que la température de la pièce atteigne la nouvelle température fixée. Vous réduirez ainsi votre consommation en début d’événement. C’est particulièrement important si vous avez choisi l’option de crédit hivernal, car vous devez abaisser votre consommation d’au moins 2 kWh au cours d’un événement pour réaliser les économies admissibles. Évidemment, plus vous réduisez la température, plus vous économisez !


    2. Abaisser la température au début de l’événement de pointe, pas avant.

    Si vous abaissez la température de consigne trop tôt avant le début de l’événement, votre système de chauffage redémarrera plus rapidement pour rétablir la température initiale. Même si celle-ci est plus basse qu’à l’habitude, vous consommerez tout de même avant la fin de l’événement, ce qui empiétera sur vos économies. La même situation se produira si vous abaissez la température de consigne au cours de l’événement et non au début ; en effet, vous perdrez une partie de vos économies potentielles. Si vous êtes inscrit à l’option de crédit hivernal, vous risquez en plus ne pas atteindre le seuil minimal exigé de 2 kWh. Dans tous les cas, c’est généralement mieux d’éteindre son chauffage une heure en retard plutôt qu’une heure d’avance. 😉


    3. N’oublier aucun thermostat

    Afin d’éviter que certains équipements de chauffage ne compensent, il est très important de réduire la température de consigne de tous les thermostats de votre habitation. Par exemple, si la température de consigne de votre sous-sol est égale ou plus élevée (disons 19 °C) à celle des étages supérieurs (disons 18 °C), les équipements de chauffage du sous-sol fonctionneront à plein régime afin de chauffer toute votre maison et vous perdrez ainsi les économies anticipées !  Assurez-vous alors de régler les thermostats de votre sous-sol à une température de consigne plus basse. Si vous abaissez la température plus drastiquement dans certaines pièces inoccupées, n’oubliez pas de bien fermer les portes de celles-ci. Il est aussi très important que tous les thermostats d’une aire ouverte soient réglés à la même température de consigne. Ajustez vos équipements de chauffage d’appoint électriques et fixez la température de votre garage.


    4. Ne pas abaisser de température le jour ou la nuit avant un événement de pointe.

    L’important, c’est de chauffer le moins possible pendant chaque événement. Il faut que la température de votre habitation soit suffisamment confortable avant le début de l’événement de pointe. N’abaissez pas la température la nuit si un événement est prévu le lendemain matin ou le jour si un événement est prévu le soir. Cette pratique vous aidera à retarder le plus possible le moment où vos appareils de chauffage redémarreront. Si aucun événement de pointe n’est prévu, renouez avec vos bonnes habitudes en efficacité énergétique !


    Découvrez les conseils à suivre lors d’événement de pointe sur notre site Web, pour l'option de crédit hivernal et le tarif Flex D, et échangez vos trucs et astuces sur le Forum.


    Samira, ingénieure, de l’équipe-conseil en tarification dynamique

  • Le tarif Flex ou l’option de crédit hivernal, quelle est la différence entre ces deux options tarifaires ?

    Les commentaires sur cet article sont désactivés jusqu’au retour de notre équipe-conseil à l’automne.
    prise en charge de l’image

    Vous faites partie des 60 000 clientes et clients d’Hydro-Québec qui sont inscrits à la tarification dynamique et êtes enthousiastes à l’idée de contribuer à la réduction de la pointe hivernale du Québec ?

    Vous vous demandez toutefois si vous avez choisi le tarif qui convient le mieux à vous et à votre famille ?

    En voici les grandes lignes.


    L’option de crédit hivernal

    Cette option tarifaire s’ajoute à votre tarif de base et vous permet de recevoir un crédit si vous réduisez votre consommation d’électricité durant les événements de pointe. Ceux-ci peuvent survenir matin et soir, 7 jours sur 7. Pour chaque kilowattheure (kWh) non consommé durant ces événements par rapport à votre consommation habituelle, vous recevrez un crédit de 50 ¢.

    Cette option ne comporte aucun risque financier puisque votre facture ne peut que diminuer ! S’il vous est impossible de réduire votre consommation lors d’un événement, votre tarif de base s’appliquera et aucun crédit ne vous sera versé.

    Saviez-vous que 93 % des clients résidentiels (tarif D) à l’option de crédit hivernal ont reçu un crédit lors de la dernière saison ? La moyenne des crédits remis pour tous les clients résidentiels à cette option a été de 28 $.

    Pour les clients commerciaux (tarif G), c'est 86 % d'entre eux qui ont reçu un crédit. La moyenne des crédits remis à ces clients se chiffre à 21 $.


    Le tarif Flex

    Le tarif Flex est un tarif dynamique qui vous permet de bénéficier d’un prix moins élevé que celui de votre tarif de base en hiver, sauf pendant les événements de pointe où le prix est plus élevé. Ces événements peuvent survenir matin et soir, du lundi au vendredi.

    Vous pouvez donc réaliser des économies intéressantes. En effet, les kilowattheures (kWh) consommés en hiver en dehors de ces événements de pointe vous seront facturés à un prix avantageux. Cependant, vous devez être vigilant, car vous paierez chaque kilowattheure (kWh) consommé 50 ¢. Par conséquent, il est important de réduire votre consommation durant chaque événement, parce que votre facture calculée au tarif Flex pourrait être supérieure à si elle est calculée au tarif de base.

    Saviez-vous que 96 % des clients inscrits au tarif Flex ont réalisé des économies la saison dernière ? La moyenne des économies se chiffre à 62 $.


    Ainsi, la principale différence entre les deux options de tarification dynamique concerne les efforts que vous êtes prêt à faire et, conséquemment, le risque financier que vous acceptez d’assumer. Si vous n’êtes pas disposé à réduire votre consommation d’électricité durant chaque événement de pointe en hiver, le tarif Flex n’est peut-être pas pour vous. En effet, faute de fournir des efforts constants, vous courez le risque de payer une facture d’électricité supérieure à celle qui s’appliquerait au tarif de base. Sachez toutefois que cela pourrait vous procurer un potentiel d’économies supérieur.


    Des questions qui valent la peine de se poser

    • Les occupants de votre résidence sont-ils prêts à faire les efforts nécessaires ?
    • Votre situation actuelle vous permet-elle de faire les efforts à chaque événement de pointe (télétravail, école à la maison) ?
    • Êtes-vous en mesure d’assumer le risque financier afférent ?


    À vous de juger laquelle de ces deux options tarifaires convient le mieux à votre situation actuelle.


    Julie, spécialiste en tarification, de l’équipe-conseil en tarification dynamique


    Vos commentaires sont les bienvenus. Pour toute question, merci d’utiliser l’onglet Questions et réponses.

  • Une communauté juste pour vous

    Les commentaires sur cet article sont désactivés jusqu’au retour de notre équipe-conseil à l’automne.

    Bienvenue dans l’espace exclusif dédié aux abonnées à la tarification dynamique. Que vous soyez au tarif Flex ou à l’Option de crédit hivernal, cette communauté est créée dans le but de favoriser l’échange de connaissance entre membres et experts.

    Nous sommes maintenant plus de 60 000 fiers abonnés à la tarification dynamique et tous les gestes posés en période de pointe font une réelle différence collectivement.

    À chaque semaine, nos ingénieurs et experts publieront des billets et discuteront de sujets variés sur les meilleures pratiques à adopter et des astuces pour optimiser vos économies à chaque événement de pointe.

    On vous encourage à :

    • Lire le « Blogue de l’expert » à chaque semaine pour approfondir vos connaissances ;
    • Échanger avec les membres et les experts ;
    • Poser vos questions en tout temps ;
    • Consulter et participer aux différents forums de discussion.


    Merci

    L’équipe de la tarification dynamique.


Dernière mise à jour de la page: 22 July 2021, 09:28