Consultation sur les options d'approvisionnement des Îles-de-la-Madeleine

Merci pour vos questions! La périodes de consultation est terminée. Vous pouvez consulter les questions et réponses rendues publiques sur ce site. Bonne lecture!
  • Comment Hydro-Québec se situe par rapport au fait de faire diminuer la consommation d’énergie afin de voir une réduction de l’émission des GES sur le champ, sur le Territoire des Îles-delà-Madeleine? Plusieurs mesures toutes simples et naturelles peuvent inciter les gens à moins consommer, plutôt qu’à plus le faire. Comme Hydro-Québec a elle-même pris le contrôle du Territoire, conjointement avec une Mairie complaisante afin d’obtenir des fameuses redevances espérées par le projet des éoliennes dans la Dune-du Nord, la brèche une fois ouverte, permet à tous ces ‘promoteurs gestionnaires’ d’envisager en prendre encore bien plus. On voit bien d’ailleurs ici dans ce processus, combien Hydro-Québec se croit en droit de prendre de la Nature, sans en mesurer les conséquences, et sans envisager de solutions véritablement écologiques, locales, moins dispendieuses, et plus respectueuses. Le désordre causé au milieu naturel et social, par le manque de respect des interventions qui ont suivi les très nombreuses consultations, commissions, rapports du BAPE, sont des manquements graves à l’éthique de travail. Les travaux entrepris dans la Dune-du-Nord sont honteux et des erreurs très graves pour le milieu naturel et social. De plus, il est impossible pour l’écologiste de devoir année après année, à chacune de ces occasions, devoir répéter les mêmes solutions écologiques locales, et inquiétudes basées sur des faits, mais qu’elles ne soient jamais prises en compte par les ‘autorités’ qui se croient tout permis. Les informations pourtant issues de beaucoup de travail consciencieux et cumulatives, sont diluées et perdues au fil des discussions et des commissions et autres interventions politiques et financières, et rien n’est jamais ni classé, documenté, utilisé à bon escient. Que des pertes.

    Dominique Gladyszewski a demandé Il y a 3 mois

    L'efficacité énergétique est importante pour Hydro-Québec et est d'ailleurs l'une des stratégies identifiées dans notre plan de développement durable 2020-2024. Nous avons mis en place divers outils, programmes de financement et de sensibilisation de même que services-conseils sur l’utilisation de l’électricité pour l’ensemble de ses clientèles.  

    Des programmes spécifiques aux Îles-de-la-Madeleine sont aussi disponibles, tel que le service-conseil en efficacité énergétique de la municipalité des Îles-de-la-Madeleine qui pourra vous renseigner sur les détails des programmes disponibles.

  • Câble On voit dans les journaux ce matin qu’Hydro-Québec prévoit manquer d’énergie et de puissance vers 2026 dans le réseau du continent et commence déjà a négocier avec des promoteurs d’énergie éoliennes pour de nouveaux parcs, du solaire et même avec Energir pour la gaz naturel. https://www.journaldemontreal.com/2020/11/20/hydro-quebec-relance-la-filiere-eolienne Est-ce qu’avec le câble les besoins d’électricité des Îles vont se rajouter au besoin prévus au Québec? Est-ce que les coûts de 80 MW de ses projets sur le continents vont être rajouter aux coût du câble, si on fini par être alimenté par du solaire, de l’éolien pis du gaz...à partir du continent?

    SArs a demandé Il y a 3 mois

    Hydro-Québec ne prévoit pas manquer d’énergie, nous anticipons toutefois que l’énergie disponible dont nous disposons diminuera progressivement d’ici 2028. C’est pourquoi des démarches en vue de l’acquisition de nouveaux approvisionnements d’énergie de long terme seront vraisemblablement entamées au cours de la prochaine année.

    Au cours des prochaines années la hausse de la demande s’explique notamment par l’électrification du chauffage des bâtiments, l’accroissement du nombre de véhicules électriques, le développement des serres et des centres de données ainsi que l’adoption moins rapide que prévu de l’autoproduction solaire photovoltaïque. Vous trouverez tous les détails à ce sujet dans ce document déposé à la Régie de l’énergie : https://www.hydroquebec.com/data/a-propos/pdf/suivi-administratif-etat-avancement-approvisionnement.pdf. Notre plan d’approvisionnement couvre une période de dix ans et tient compte du projet de raccordement des Îles-de-la-Madeleine.

    De plus, nous n’avons pas commencé à négocier avec des promoteurs, mais nous avons mené en juin et juillet dernier une consultation du secteur de l’énergie. Cette consultation sur nos approvisionnements en électricité rassemblait des représentants du secteur de la production d’électricité et visait à adapter les façons de faire d’Hydro-Québec Distribution de manière à ce que celle-ci réponde le mieux possible aux éventuels besoins en énergie tout en tenant compte des connaissances et de l’avis du secteur. Pour plus de détails au sujet de la consultation : https://www.hydroquebec.com/data/achats-electricite-quebec/pdf/hqd-dae-consultations-20200617-v1.pdf


  • Hydro-Québec se doit d'avoir le Respect de la Nature, une vision saine, un plan inclusif pour l'avenir, un regard clair et vivifiant. Cela est-il le cas? Votre PLAN qui devrait être beaucoup plus complet que tous les manquements démontrés par le passé, notamment l'extrême destruction du milieu naturel en cours à la Dune-du-Nord, devrait comporter les éléments suivants: 1. Redonner les Îles-delà-Madeleine à la Nature sauvage partout où cela est possible. Protéger les écosystèmes et les espèces qui y vivent. 2. Réduire la consommation d'énergie, de pétrole, et la pollution par tous les moyens possibles. Dans la société et chez Hydro-Québec. Même combat. Tout mettre en oeuvre pour y arriver. 3. Ouvrir une école de solutions vertes et travailler avec la créativité des enfants pour que ces bonnes énergies y vivent. Créer un monde meilleur en temps réel. Se sortir du modèle scolaire qui formate les enfants en les passant de créatifs à des penseurs tous pareils et vivants de façons erronées et malsaines. Tout baser sur la liberté, les talents, la coopération et la santé naturelle. 4. Baser la santé sur le Respect de soi, de la Nature, le calme et des actions véritablement saines et écologiques. 5. Pour l'approvisionnement en énergie propre, favoriser uniquement les options qui sont sans destruction de la Nature sauvage, sans conséquences graves, et sans déchets toxiques dans 25 ans. Ne pas pelleter les problèmes par en avant. Régler les problèmes du passé et faire très attention pour ne plus en causer d'autres dans l'Avenir. Apprendre de nos erreurs, et vivre plus sainement. 6. Entendre, connaitre, Respecter et suivre les enseignements importants, la sagesse, et les pratiques plusieurs fois millénaires des Autochtones. La magie dans la Nature est bien réelle. Protéger les Peuples Autochtones, les patrimoine naturel vivant et les Cultures ancestrales, bien vivantes elles aussi.

    Dominique Gladyszewski a demandé Il y a 3 mois

    La protection de l'environnement est une valeur fondamentale à Hydro-Québec. Nous fournissons une électricité propre et renouvelable à 99,6 %, ce qui contribue à préserver la qualité de l’air et à réduire les effets des changements climatiques. En Amérique du Nord, nos exportations d’électricité permettent de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES). Nous travaillons sans relâche en vue de décarboner l’économie du Québec tout en intégrant la gestion environnementale et la préservation de la biodiversité à toutes nos activités. 

    Hydro-Québec possède un important parc d’équipement dont l’exploitation influe sur la biodiversité environnante. Dans un souci de gestion responsable et durable, elle mène ses activités en s’assurant de protéger cette diversité biologique ainsi que les services écosystémiques qu’elle engendre. 

  • https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1719730/electricite-iles-madeleine-connexion-reseau-principal-mazout Hydro-Qubec a-t-elle considéré ses propres analyses , et est-ce que les tonnes et tonnes de matériaux miniers requis pour l'Installation d'un câble ne surpassent pas les bénéfices associés à l'offre?

    Dominique Gladyszewski a demandé Il y a 3 mois

    Le raccordement au réseau principal d'hydroélectricité par un câble sous-marin permettrait de réduire les gaz à effet de serre de 94 % ainsi que de réduire considérablement les coûts associés l’exploitation de la centrale au mazout. Les données sur les câbles électriques sous-marins installés en Europe nous permettent de prévoir seulement de faibles impacts sur le milieu naturel. 

    Pour ce qui est des matériaux miniers requis pour l'installation des câbles, chaque câble sera composé d’une partie centrale en cuivre ou en aluminium, enveloppée dans plusieurs couches isolantes et de couches protectrices (gaine métallique) composées de matériaux qui sont non toxiques pour l’environnement.

  • Prenez-vous en note les références écologiques transmissent, qui peuvent servir localement afin que le travail de recherche ne soit pas qu’une pure perte de notre temps à toutes et tous? Référence : https://l.facebook.com/l.php?u=https%3A%2F%2Fplus.lapresse.ca%2Fscreens%2F1b29f71d-a76a-4b5a-b9fb-4c21bd7d5f88__7C___0.html%3Futm_content%3Demail%26utm_source%3Dlpp%26utm_medium%3Dreferral%26utm_campaign%3Dinternal%2520share%26fbclid%3DIwAR1L1uLo_eqMpHIbhuEMuTJB6ISohT9gOBE1uvudq-4U14A3fpYs8MLbsNo&h=AT2-TIajMzI-VKlv1YEfz8LucI8fAHZzYJfaUduMzmWr4W-QvxlC_bNMyk2ax25LETroOD_bXLAcuZw59TL1riFWXf1Yyib1Z3Ka9cJUD-vwU_OrR74QEkiXyr4Ggji0CQ

    Dominique Gladyszewski a demandé Il y a 3 mois

    Nous prenons bien note des références que vous nous avez transmises et en tiendrons compte dans notre analyse de l’acceptabilité sociale des options à l’étude. Merci d’avoir pris le temps de les transmettre dans le cadre de cette consultation.

  • Avez-vous tenus compte des quantités astronomiques de matières premières hautes en GES et issus de mine ou de l’extraction du pétrole, qui seraient nécessaire pour dérouler un câble entre ici et là-bas?

    Dominique Gladyszewski a demandé Il y a 3 mois

    Chaque câble sera composé d’une partie centrale en cuivre ou en aluminium, enveloppée dans plusieurs couches isolantes et de couches protectrices (gaine métallique) composées de matériaux non toxiques.

  • De quels paramètres tenez-vous compte lorsque vous dites vous assurer la protection du milieu naturel terrestre et marin très fragiles et unique au Monde des Îles-delà-Madeleine? La faune aviaire, la protection des habitats naturels rares et des plantes endémiques, (déjà sous haute protection dans le cas de la Dune-du-Nord), l'empilage de déchets toujours plus substantielle dans le milieu, le bruit, les infra-sons, les éclairages nocturnes, les vibrations, l'écoulement des eaux, les impacts sur le paysage, les champs magnétiques, les zones à pressions variables, sont-ils des paramètres qui font partie de la liste de ceux dont vous tenez compte, et si oui, à quelle fréquence, et de quelles manières?

    Dominique Gladyszewski a demandé Il y a 3 mois

    Hydro-Québec est tout a fait consciente de l’importance et de la fragilité du milieu naturel de la Dune-du-Nord. S’il s’avérait que ce site présente suffisamment d’intérêt pour y implanter un petit parc éolien d’une puissance supérieure à 10MW, ce projet aurait alors à se conformer à la procédure d’évaluation et d’examen des impacts sur l’environnement. Cette procédure inclurait alors des inventaires exhaustifs sur les composantes de l’environnement, dont les espèces floristiques et fauniques ayant des statuts de protection, une évaluation des impacts du projet sur ces composantes, de même que des propositions de mesures d’atténuation visant à rendre l’impact environnemental acceptable eu égard à la sensibilité de l’environnement sur ce site. L’ensemble des activités liées à l’évaluation environnementale mettrait à profit des experts ayant une excellente connaissance des espèces fauniques et floristiques présentes sur la Dune-du-Nord, de même que des experts ayant une connaissance à jour des impacts des parcs éoliens construits et exploités au Québec.

  • Bonjour, Combien couterais le câble sous-marin pour alimenter les Îles-de-la-Madeleine? Merci

    FG360 a demandé Il y a 3 mois

    Il est trop tôt pour mentionner le coût du projet de raccordement par câbles sous-marins. Nous poursuivons actuellement les études de l’avant-projet en intégrant les données récentes afin de le préciser. Dans l’analyse économique, il faut tenir compte des coûts d’investissement pour l’approvisionnement et l’installation des équipements (les câbles sous-marins et souterrains ainsi que les ajustements aux postes de transformation), les coûts d’approvisionnement de l’énergie, les coûts d’exploitation des équipements et les coûts d’exploitation de la centrale thermique comme centrale de réserve.

  • Est-ce que vous avez vérifié d’autre Site d’installation pour éoliennes car à Bassin les gens sont pas d’accord et je crois que celui de Dune du Nord est déjà trop fragile pour installer d’autre éoliennes? Merci Leblanc

    Leblanc a demandé Il y a 3 mois

    L’analyse des contraintes techniques et environnementales a été menée sur l’ensemble de l’archipel. Au terme de cette analyse, seuls les sites de Havre-Aubert et de Dune-du-Nord présentent un potentiel pour un développement éolien ayant la capacité installée recherchée, soit entre 25 et 40 MW. L’équipe est consciente que le site de Dune-du-Nord comporte plusieurs éléments sensibles au plan environnemental. Par conséquent, il est clair que des investigations supplémentaires devraient y être menées, notamment en se basant sur le suivi environnemental et la surveillance du parc éolien actuellement en construction, afin de mieux définir la faisabilité d’un projet éolien sur ce site.

  • Consultation et options croisées : 1) Pouvez-vous préciser la quantité d'énergie (MW) que HQ souhaite fournir comme approvisionnement pour les Îles (tous modes de production confondus), et pouvez-vous fournir en appui l'estimation des besoins des 20 à 30 prochaines années? 2) Pour chacune des six options mises à la consultation, pouvez-vous distinguer la part qu'HQ assumera dans la PRODUCTION et dans l'ACHAT d'énergie électrique? De même, est-ce que la DISTRIBUTION demeurera entièrement sous la responsabilité d'HQ? (est-il possible qu'une production autonome avec stockage puisse répondre avantageusement (proximité) aux besoins d'un important consommateur comme par exemple la mine de sel?) 3) Le projet de raccordement par câbles sous-marins a franchi plusieurs étapes et l'échéancier de sa réalisation pourrait être 2025. Au moyen d'un calendrier prévisionnel conservateur 2020 - 2025 ou 2030, pouvez-vous indiquer les étapes à franchir pour ce projet et pour chacune des 5 options soumises à la présente consultation? 4) Dans les options qui contiennent des installations importantes sur le territoire (parc éolien, parc solaire, station de stockage, nouvelle centrale), pouvez-vous dire s'il revient à HQ de déterminer les emplacements? Est-ce qu'HQ possède ou envisage acquérir suffisamment de propriétés foncières pour recevoir ces installations? Éolien: 1) À quel titre et à partir de quelles informations HQ a-t-elle situé la zone d'étude d'un nouveau parc éolien, à savoir « dans le prolongement nord-est du parc éolien de la Dune-du-Nord présentement en construction »? 2) À quel titre et à partir de quelles informations la Société d'État affirme-t-elle que cette zone, « presqu'entièrement couverte de contraintes environnementales et d'éléments ayant une forte sensibilité, notamment la présence d'habitats fauniques et floristiques protégés, la présence de nombreux milieux humides et l'affectation « conservation » applicable à tout le secteur dunaire », peut être considérée pour le « développement de parcs éoliens potentiels »? 3) La carte jointe en réponse à une question du présent espace d'échange a été réalisée par qui et quand (sa source)? Pouvez-vous la partager en entier, pour couvrir les 2 sites à l'étude pour l'option éolien?

    Hélène Chevrier a demandé Il y a 4 mois

    La prévision des besoins en électricité est disponible publiquement sur notre page web sur le Plan d'approvisionnement en électricité. Aux îles-de-la-Madeleine la prévision des besoins pour 2030 est de 62,50 MW à la pointe. La prévision annuelle de la demande en énergie et en puissance aux Îles-de-la-Madeleine pour chaque année jusqu’en 2060 y est aussi fournie. Notez que la demande pourrait varier considérablement avec la mise en place de mesures additionnelles en efficacité énergétique. 

    En ce qui a trait à la distribution de l'électricité, a priori elle demeurera sous la responsabilité d’Hydro-Québec. L’objet de cette étude est de répondre aux besoins d’approvisionnement des Îles-de-la-Madeleine dans l’ensemble. La production solaire décentralisée avec stockage fait partie des scénarios étudiés, mais une telle option est largement insuffisante pour répondre entièrement aux besoins des clients aux Îles-de-la-Madeleine.

    Puisque nous ne sommes qu'à l'étape d'évaluer la pré-faisabilité technique et économique des différentes options, plusieurs éléments seront déterminés plus tard dans le cadre d'études d'avant-projet lorsqu'une option sera choisie. Les échéanciers de projet pour les cinq options ne sont pas encore élaborés, et l'échéancier pour le raccordement par câbles sous-marins reste inchangé pour le moment. Quant à la part qu’Hydro-Québec assumera dans la production et dans l’achat d’énergie électrique, un modèle d'affaires devra être analysé et défini si le potentiel d'une option s'avère intéressante.

    En ce qui a trait aux emplacements et terrains requis pour les différentes options, il est encore trop tôt pour confirmer les besoins en immobilier. Comme pour tous ses projets, Hydro-Québec mène un processus de consultation avec les parties prenantes concernées, en premier lieu les municipalités concernées. Si des acquisitions sont requises, un processus bien établi et en plusieurs étapes est mené auprès des propriétaires concernés.

    En ce qui a trait à l’option éolienne, la zone d’étude de la Dune-du-Nord a fait l’objet d’études environnementales permettant d’identifier les contraintes environnementales et des éléments ayant une forte sensibilité, telles que présenté sur les cartes de contraintes environnementales dans la Foire aux questions sur ce site. Ces cartes ont été élaborées par l’équipe environnementale d’Hydro-Québec à l’été 2020 pour les besoins de l’étude de pré-faisabilité et différentes sources de données sont mises à contribution (Environnement Canada, MELCC, MFFP, municipalités, etc.). La zone d’étude de la Dune-du-Nord est considérée dans le cadre de la présente étude puisqu’elle a déjà fait l’objet d’une autorisation gouvernementale pour y ériger et y exploiter un parc éolien. L’équipe est consciente que le site recoupe un habitat floristique protégé, et tiendra compte de ces contraintes ainsi que les rapports de suivi et de surveillance environnementale sur le projet actuel afin de mieux évaluer la faisabilité de cette option.